Save the date

ParGéoséminaire

Save the date

Notez le rendez-vous, le Géoséminaire se tiendra le 6 mars à l’Hotel de la Métropole de Montpellier !

ParGéoséminaire

Le site du Géoséminaire est en ligne

Nous sommes heureux de vous présenter le site de cette onzième édition du Géoséminaire !

Vous pourrez y retrouver la présentation du séminaire (son thème, ses organisateurs, l’historique des anciennes éditions), suivre l’évolution du programme de la journée et des intervenants et découvrir nos sponsors et les détails pour le devenir.

Vous aurez également accès aux inscriptions, qui ouvriront officiellement le 15 janvier.

Enfin, n’hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire, remarque ou questions.

 

Pensez aussi à la boite à question, afin de déposer vos question relatives au thème afin qu’elles soient soumise aux différents intervenant le jour J.

 

ParGéoséminaire

Le Géoséminaire 2018 a sa thématique !

Cette année, la 11ème édition du Géoséminaire organisée par les auditeurs du Mastère Spécialisé SILAT d’AgroParisTech aura lieu le 6 mars 2018 à Montpellier sur le thème suivant :

La géomatique dépassée par ses usages: Quelles bonnes pratiques pour demain?

En effet, au cours des dernières années, le secteur de la géomatique a profondément évolué  avec le développement d’internet et des services cartographiques. L’ouverture, incarnée par le mouvement Open Data, démocratise l’accès aux données et leur (ré)utilisation grand public, plaçant ainsi de plus en plus l’information géographique au cœur des enjeux de communication et de prise de décision. Cependant, ces dynamiques ne se font pas sans soulever un certain nombre de questions sur la qualité, l’interopérabilité, la pertinence ou encore les conditions juridiques de l’utilisation des SIGs. Le Géoséminaire 2018 propose donc de réunir la communauté géomatique afin d’apporter des réponses à ces questionnements et de montrer un aperçu des solutions possibles pour l’avenir.

Trois axes se distinguent autour de cette problématique :

  • De nouveaux outils : de nouveaux défis
  • Les risques des évolutions
  • L’expertise du géomaticien : peut-on s’en passer?